Ressources – Potentialités

Ressources aquacoles

La commune de Ganthier est baignée au Nord’Est par l’Etang Saumâtre, un pittoresque lac du pays. La faune et la flore qui s’y trouvent sont très riches. De plus, la végétation aquatique et les planetons sont bien développés. La faune invertébrée va de mollusque aux crabes. On y trouve également de fameux crocodiles dits caïmans, des tortues, des amphibiens, des oiseaux etc.… La pêche est très pratiquée et de ce fait ce lac est considéré comme une source économique pour la région.

Ressources en Eaux

EAUX DE SOURCES

La commune comprend d’innombrables sources qui peuvent être captées pour l’alimentation de la population (sauf la première section).

Au niveau de la 2ème section Balan on trouve les sources « Sources-à-Bettes, Cocoyer, Baya ou Caya ».

Au niveau de la 3ème section on trouve les sources Soliette, Vidini, Boulèt Bèf et la Sonra.

La 4ème section comprend Source Ponyon, Diobèt et Robia.

La 5ème section comprend les sources  » Nan Sodo, Miel et Bois Dotré.

La commune de Ganthier est traversée par trois rivières et elle est baignée au Nord par une partie de l’Etang Saumâtre.

Au niveau de Fonds-Parisien, par la rivière Lastic (Rivière qui pourrait être captée) pour l’irrigation de la zone.

Au niveau de la Ville, par la rivière Ganthier qui prend naissance à partir de la source Ganthier.

Au niveau de la première section communale une branche de la rivière blanche est captée pour l’irrigation de Galette-Chambon.

EAUX DE SURFACE

La commune de Ganthier est traversée par trois rivières et elle est baignée au Nord par une partie de l’Etang Saumâtre.

Au niveau de Fonds-Parisien, par la rivière Lastic (Rivière qui pourrait être captée) pour l’irrigation de la zone.

Au niveau de la Ville, par la rivière Ganthier qui prend naissance à partir de la source Ganthier.

Au niveau de la première section communale une branche de la rivière blanche est captée pour l’irrigation de Galette-Chambon.

Ressources en Carrières;

Dans le Quartier Fonds-Parisien au niveau de la troisième section il existe des indices de matériaux de Ciment.Au Sud Est de Fonds-Parisien en direction de Fonds-Verrettes, il existe des Calcaires crayeux de l’éocène, blanchâtre composés de 91 à 95% de CaCO3 , de 0,42 Fe2O3 ; de 5,04 si 02 et 43 à 44% de P.F.

Au Sud du même quartier, plus précisément à « Nan Plaisir  » il existe des argiles barioles composés de 2,53 Fe2O3, de 3, 74 Si02 et de 35,89 de P.F.

Toujours à Fonds-Parisien, au bord de l’Etang Saumâtre on peut trouver des cristaux de gypse.

Pour sa part, la Ville de Ganthier possède des Calcaires à Chaux. Ils sont peu denses et poreux et se situent à 7 km à l’Est de la ville. Ils sont constitués de récifs et de lumachelles enrobés dans une gangue de Calcaire. Ces Calcaires ont des teneurs en CaO de 53%, en Fe2O3 de 0,20 à 0,45%, et en P.F de 43 à 44%.

Problématique de la Gestion des Ressources

Ganthier avec ses 5 sections Communales et le quartier de Fonds-Parisien a connu un bon moment car l’agriculture était florissante et l’environnement était convenable à la vie. Aujourd’hui, la commune présente une situation environnementale assez triste.

Ainsi la dégradation de l’environnement se manifeste par un certain nombre de problèmes.

Gestion des Ressources naturelles

Autrefois, les mornes de la Commune étaient complètement boisés, les sols fertiles et le débit et la qualité de l’eau des sources et des rivières étaient conformes à la vie. Cependant avec l’augmentation de la population, le problème de gestion des ressources naturelles se pose à plusieurs niveaux dans la zone. En effet, toutes les sections communales se trouvent confrontés à un problème de pollution d’eaux due, soif à un manque de latrines, soit aux constructions effectuées en amont des sources, ou encore aux vestiges de cadavres humains.

A noter, au niveau de la 2ème et la 5ème section l’accès à ce besoin primaire est très difficile.

De plus, il y a une carence en eau pour l’irrigation dans les 3 premières sections communales.

En saison pluvieuse, les rivières et les ravines causent pas mal de problèmes à cause de la non correction tant au niveau des rivières qu’au niveau des bassins versants dénudés.

Signalons que la rivière blanche qui traverse la 1ère section de Galette-Chambon, quand elle est en crue, entraîne la destruction des jardins et la mort de plusieurs espèces animales, il en est de même pour la rivière lastique au niveau de Fonds-Parisien et la rivière Ganthier au Centre-Ville.

Au niveau des sections communales en aval, il y a une estimation progressive de la production agricole due, non seulement à la sécheresse, manque d’eau mais aussi à la réduction de la superficie cultivable des roches venant de l’amont.

Le phénomène déboisement est très poussé dans toutes les sections de ce fait les mornes sont complètement dégradés (5ème, 4ème et 3ème) et le processus de ravinement s’accentue de jour en jour. D’où, il en résulte un problème de baisse de fertilité des sols à causes les méfais de l’érosion et aux pratiques culturales non appropriées.

Gestion des des Carrières

Dans le quartier de Fonds-Parisien au niveau de la 3ème section, on trouve un gigantesque Carrière de sable exploitée par les paysans de la zone. Toutefois, les techniques d’exploitations sont inappropriées et dans bien des cas ils en sont victimes.

De plus, il faut citer l’enlèvement non contrôlé des pierres dans les lits et au niveau des berges de la rivière blanche et aussi au niveau des terres qui ont été ensevelies (1ère section).

Biodiversité

L’exploitation à outrance des arbres pour la production de Chambon de bois et de bois de chauffe dans toutes les sections, a non seulement accéléré le processus d’érosion, mais aussi occasionné la disparition de plusieurs espèce végétales comme chêne, acajou, frêne etc. Il s’en suit également la disparition des oiseaux qui vivaient aux dépens de ces arbres (Rossignoles Poule d’Eau, Carre etc.)

Au niveau de la 2ème et 3ème section au voisinage de l’Etang Saumâtre les paysans se livrent à l’exploitation non contrôlée des ressources aquacoles entrainant ainsi la disparition de certaines espèces de poissons.

Gestion des Ressources aquacoles

Au voisinage de l’Etang Saumâtre, les paysans de la 2ème et de la 3ème section s’adonnent à l’activité de Pêche. Toutefois l’exploitation de cette ressource se fait de façon irrationnelle, car les instruments de pêches utilisées ne sont pas appropriés et ils ne respectent pas les normes et les modalités attribuées à cette activité. Comme conséquence on a une diminution des produits de pêche et aussi la disparition de certaines espèces de poissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *